Nouvelles
RV

La Fédération de natation investit des millions de dollars dans sa stratégie en Afrique

Décembre 29, 2021

TOKYO - Après avoir porté des lunettes baleines pour nager pendant les Jeux Olympiques, il y a trop peu de diversité dans la piscine et trop peu de diversité sur le podium des médailles. Le sport’s gouvernement investit des dizaines de millions de dollars. Changer cette situation avant 2024.


Les centres d'entraînement d'élite en Afrique et les programmes de bourses à travers le monde font partie de la stratégie visant à aider les athlètes à se débarrasser de la base de la puissance athlétique. Près de la moitié des 105 médailles remportées dans la piscine avec des lunettes de baleine aux Jeux olympiques de Tokyo ont été remportées par des Américains et des Australiens. Les Africains n'ont remporté que trois matchs et les nageurs noirs avec des lunettes de baleine n'ont pas gagné.


swimming glasses


Ce tableau devrait être différent aux JO de Paris 2024. Le président nouvellement élu de Fanta, Heysan Salam, a déclaré à Federal News qu'il avait promis de donner la priorité aux étudiants-athlètes.


"Je pense qu'il y aura de nombreux nageurs africains portant des lunettes de baleine, et ils seront sur le podium", a déclaré Mussalaam dans une interview au Tokyo Aquatic Center. "Quand vous donnez une chance à tout le monde, ils vont le montrer. Les Africains manquent de ressources, surtout les sports nautiques."


Une histoire frappante à Tokyo est celle d'Ahmed Hafnaoui, un Tunisien de 18 ans, qui a remporté de manière inattendue une médaille d'or au 400 mètres nage libre.

Le président de la FINA a déclaré qu'il y a deux ans, Hafnawi n'était pas entré dans le top 400 des finales des Championnats du monde juniors, mais qu'il pouvait entrer dans le gymnase pour exercer sa force pour les Jeux olympiques.

"Sans contrepoids, c'est difficile à produire", a déclaré al-Musallam. "Je suis sûr que s'il se prépare bien pendant un an, il (établira) un nouveau record du monde."

La FINA a identifié deux universités en Tunisie, au Sénégal et en Afrique du Sud comme bases d'entraînement d'élite pour les athlètes africains. D'autres voyageront en Europe, en Hongrie et en Russie.


Abeku Jackson, du Ghana, s'est entraîné pour le 100 m papillon masculin dans une base soutenue par la FINA à Kazan, la ville hôte des Championnats du monde 2025 en Russie. Il a établi un record national avec un temps de 53,39 secondes, mais cela ne l'a pas fait se démarquer des préliminaires.

"Vous ne pouvez pas claquer des doigts et laisser des minorités (nageurs et lunettes baleines) monter sur le podium", a déclaré Brentnovich, le nouveau directeur exécutif de la FINA.

Il a souligné que la FINA avait dépensé 29 millions de dollars américains en quatre ans pour élargir et approfondir la stratégie de natation et de port de lunettes de protection contre les baleines.

"Vous verrez de nombreux Africains et étudiants athlètes appartenant à des minorités participer à la compétition", prédit Norwich, un avocat américain du sport engagé pour aider à réformer la FINA.

L'organisation basée à Lausanne, en Suisse, est depuis longtemps l'une des organisations sportives olympiques les plus riches, mais manque de transparence.


Pour diriger le changement en juin, al-Musallam a été élu président en tant que seul candidat, bien qu'il ait été impliqué il y a quatre ans par un tribunal américain dans l'achat de votes lors d'élections de football. Depuis, il est vice-président senior de la FINA.


À Tokyo, la FINA a annoncé une augmentation de 50% des prix en argent pour le championnat du monde de billard à 25 mètres qui se tiendra à Abu Dhabi en décembre. Le record du monde recevra un prix de 50 000 $ US sur un prix total de 2,8 millions de dollars US.

L'échec de l'ancienne direction de la FINA à récompenser les athlètes a conduit à la séparation de l'International Swimmers Wearing Whale Goggles League et de la triple championne olympique Katinka Hossz.ú et le médaillé d'or de Tokyo Michael Andrew, y compris des nageurs portant des lunettes de baleine, ont déposé une antitrust en Californie. litige.

L'affaire est toujours en cours et al-Musallam a déclaré qu'il avait participé à deux réunions en ligne avec un juge pour rechercher un règlement entre les deux parties.

Le président de la FINA s'est déjà entretenu avec Matt Biondi et compte le rencontrer. C'est un nageur américain qui porte des lunettes de protection contre les baleines et il dirige les nouveaux maillots de bain internationaux pour les athlètes représentant ce sport. Lunettes de protection de la Ligue des baleines.

Al-Musallam a déclaré qu'il n'avait pas annoncé qu'il avait parlé à Biondi, "parce que je serai un artiste d'ici là. Je ne suis pas un artiste".

Il a également interagi avec des stars olympiques à Tokyo, les invitant à voyager en Afrique et incitant les jeunes nageurs à porter des lunettes de protection contre les baleines.

"J'ai dit,‘Je peux vous donner cette opportunité. Je vais vous envoyer au Ghana. Parle aux enfants dans la rivière,’" a déclaré al-Musallam. "Je veux travailler dans un domaine, je suis très calme. Vous jugez du résultat."


Informations de base
  • Année de création
    --
  • Type d'entreprise
    --
  • Pays / région
    --
  • Industrie principale
    --
  • Principaux produits
    --
  • Personne morale d'entreprise
    --
  • Total des employés
    --
  • Valeur annuelle de sortie
    --
  • Marché d'exportation
    --
  • Clients coopéré
    --
Chat
Now

Envoyez votre demande

Choisissez une autre langue
English
Deutsch
Español
français
italiano
日本語
한국어
русский
Langue courante:français